[Recherche avancée]

LE FILS UNIQUE

Hitori musuko

Un film de Yasujiro Ozu

À Shinshu, petit village de montagne au centre du Japon, une fileuse de soie élève seule son fils Ryosuke. Bon élève, celui-ci est en âge d’aller au lycée mais la mère s’y oppose car les études sont trop coûteuses. Elle finit néanmoins par accepter, faisant le choix de tout sacrifier pour l’éducation de son fils. Treize années plus tard, Ryosuke s’est installé à Tokyo et sa mère lui rend visite pour la première fois. Malgré les efforts de son fils pour l’accueillir, celle-ci découvre qu’il vit dans une situation précaire, déçu par les promesses de la grande ville…

Drame - Japon - 1936 - 83 min - N&B - 1.33.1

  • À propos

    Disponible dans le Coffret Ozu en 14 films et 1 documentaire le 25 avril 2014
    Au cinéma le 19 juin 2013 en version restaurée

    UNE ŒUVRE MAJEURE ET INÉDITE DE OZU !

    Premier film parlant d’Ozu, Le Fils unique décrit avec un réalisme sombre, quoique peu fataliste, les difficiles conditions sociales du Japon d’avant-guerre. À la fois intime et universel, le récit se déploie sur une quinzaine d’années pour capter une époque charnière,
    marquée par la fracture entre la vie rurale et l’essor urbain. À travers ce récit de sacrifice et d’illusions perdues, le cinéaste livre une étude sensible du rapport mère-fils, « drame de la vie » comme l’annonce le carton d’ouverture, mais également lien naturel positif puisque la mère encourage le fils à persévérer. Inédit en France, Le Fils unique annonce les oeuvres les plus célèbres du maître (Il était un père, Voyage à Tokyo) et demeure l’un des drames sociaux les plus poignants de Yasujiro Ozu.

  • Crédits

    Réalisateur : Yasujiro OZU
    Scénario : Tadao IKEDA et Masao ARATA d’après une histoire de James MAKI
    Avec : Choko IIDA, Shinichi HIMORI, Masao HAYAMA, Yoshiko TSUBOUCHI, Chishu RYU
    Directeur de la photographie : Shojiro SUGIMOTO
    Musique : Senji ITO
    Production : SHOCHIKU

  • Kit pro