[Recherche avancée]

LEÇON DE PIANO, LA

The Piano

Un film de Jane Campion

La Nouvelle-Zélande au siècle dernier. Ada, mère d’une fillette de neuf ans, s’apprête à partager la vie d’un inconnu, au fin fond du bush. Son nouveau mari accepte de transporter toutes ses possessions, à l’exception de la plus précieuse : un piano, qui échoue chez un voisin illettré. Ne pouvant se résigner à cette perte, Ada accepte le marché que lui propose ce dernier : regagner le piano, touche par touche en se soumettant à ses fantaisies… L’étrange contrat entraînera les trois personnages dans une relation sentimentale et sexuelle de plus en plus complexe, où la passion naïve le disputera aux plus grandes audaces.

Drame - Nouvelle-Zélande/Australie/France - 1993 - 121 min - Couleurs - 1.85:1

  • À propos

    Au cinéma le 29 novembre 2017 en version restaurée

     

    LE GRAND DRAME PASSIONNEL DE JANE CAMPION
    DE RETOUR AU CINÉMA DANS SA VERSION RESTAURÉE 2K
    SUPERVISÉE PAR LA RÉALISATRICE

     

    Palme d’or du Festival de Cannes de 1993, La Leçon de piano est seulement le troisième film de la cinéaste néo-zélandaise Jane Campion après les remarqués Sweetie (1989) et Un ange à ma table (1990). Grande amatrice de littérature romanesque et gothique, marquée notamment par les oeuvres des soeurs Brontë ou d’Ann Radcliffe, Jane Campion transpose avec succès ce genre typiquement anglais dans les contrées sauvages de la Nouvelle-Zélande, à l’aura tout aussi mystérieuse que celle des landes. La scénariste-réalisatrice joue brillamment avec les codes du classicisme pour raconter l’histoire de ce triangle amoureux à haute tension érotique, magnifiquement incarné par Holly Hunter (Crash), Harvey Keitel (Reservoir Dogs) et Sam Neill (Jurassic Park). Comme toujours chez Campion, l’histoire est envisagée à travers le prisme féminin : le personnage d’Ada est une femme forte et affirmée, prête à affronter toutes les batailles pour récupérer son piano, son unique moyen d’expression avec sa fille Flora – interprétée par l’impressionnante Anna Paquin (True Blood), alors âgée de neuf ans. Jane Campion signe là une oeuvre charnelle – où le plaisir féminin est pour une fois mis en avant – autour de personnages tiraillés entre la culture qui leur a été inculquée, et leurs instincts et pulsions naturels. Avec ses paysages ensorcelants et sa musique enivrante, La Leçon de piano est une peinture aussi délicate qu’embrasée de la passion amoureuse sublimée par un fabuleux quatuor d’acteurs, à contempler pour la première fois dans sa version restaurée 2K !

  • Crédits

    Réalisation : Jane CAMPION
    Scénario : Jane CAMPION

    Avec : Holly HUNTER, Harvey KEITEL, Sam NEILL, Anna PAQUIN, Kerry WALKER, Genevieve LEMON

    Costumes : Janet PATTERSON

    Directeur de la photographie : Stuart DRYBURGH

    Producteur : Jan CHAPMAN

     

    Visa n°82 604