[Recherche avancée]

TRAFIC

Un film de Jacques Tati

Monsieur Hulot, dessinateur d’un camping-car expérimental, accompagne celui-ci sur les autoroutes de France et de Belgique en direction du salon de l’automobile d’Amsterdam où le modèle doit être exposé. Mais entre les nombreuses pannes, les problèmes mécaniques, la fouille à la douane, l’accident, la route est longue et semée d’embûches, qui mettent en péril la réussite commerciale de l’opération, menaçant Hulot et son camping car de ne pas arriver à temps pour l’ouverture du salon…

Comédie - France - 1971 - 105 min - Couleur - 1.37:1

  • À propos

    Au cinéma le 6 août 2014 dans le cadre de la rétrospective intégrale Jacques Tati

    « Avant de faire le film, j’étais resté un dimanche matin pendant deux heures sur un petit pont de l’autoroute de l’ouest. (…) J’ai vu partir tous ces Parisiens qui allaient à la campagne. Et pendant ces deux heures, je n’ai pas vu un seul conducteur sourire. Pour un dimanche matin, dans le fond, c’est tout de même assez grave ! »
    Jacques Tati

    Quatre ans après l’entreprise colossale qu’était PlayTime, Jacques Tati endosse une nouvelle et dernière fois le personnage de M. Hulot dans ce long-métrage réalisé en 1971, Trafic. L’acteur-réalisateur prend ici pour thème l’explosion de l’automobile qui a lieu au tournant des années 1970, avec l’essor spectaculaire de ce moyen de transport chez les classes moyennes occidentales. Les autoroutes deviennent, dans l’univers de Jacques Tati, des jungles modernes où les hommes se transforment en véritables bêtes de foire, enfermés dans leur voiture. Le réalisateur de Mon Oncle poursuit une nouvelle fois son expérimentation sur l’image et le son – le film est ici tourné en décors naturels -, en recourant à un genre cinématographique encore peu exploité à l’époque : le road movie. À l’instar d’un Jean-Luc Godard avec Week-end (1967), Tati traque le quotidien sur les routes – déjà bien encombrées – d’Europe de l’Ouest, annonçant la société globalisée de demain. Une vision mordante de la révolution automobile à admirer dans sa superbe version restaurée !

  • Crédits

    Réalisation : Jacques TATI
    Scénario et dialogues : Jacques TATI, avec la collaboration de Jacques LAGRANGE et la participation de Bert HANSTRAA
    Avec : Jacques TATI, Maria KIMBERLEY, Tony KNEPPERS, Marcel FRAVAL, Honoré BOSTEL, François MAISONGROSSE, Franco RESSEL, Mario ZANUELLI
    Musique : Charles DUMONT
    Directeur de la photographie : Edward VAN DEN ENDEN, Marcel WEISS
    Cameraman : Paul RODIER et Anton VAN MUNSTER
    Son : Ed PELSTER, Alain CURVELIER
    Mixage : Jean NENY
    Synchronisation : Claude PLOUGANOU
    Décors : Adrien DE ROOY
    Montage : Maurice LAUMAIN, Sophie TATISCHEFF
    Directeur de production : Marcel MOSSOTI
    Producteur délégué : Robert DORFMANN
    Producteurs :
    Georges LAURENT, Wim LINDNER

    Une restauration menée par LES FILMS DE MON ONCLE, ECLAIR GROUP et L.E. DIAPASON