[Recherche avancée]

UNE VILLE D’AMOUR ET D’ESPOIR

Ai to kibo no machi

Un film de Nagisa Oshima

Le père du jeune étudiant Masao vient de mourir, sa mère est malade et sa petite sœur, handicapée, passe ses journées à jouer ou dessiner des animaux morts… Seul capable de subvenir aux besoins de sa famille, Masao vend des pigeons et rencontre à cette occasion Kyoko, une jeune fille riche.

Comédie dramatique - Japon - 1959 - 62 min

  • À propos

    Après ses études de droit, Oshima travaille comme assistant-réalisateur à la Shochiku en 1954. Une ville d’amour et d’espoir est l’un de ses premiers films dans cette structure : il développe une variation sur la délinquance juvénile – sujet en vogue à l’époque que Oshima abordera à nouveau avec Contes cruels de la jeunesse. Ce film surprend les dirigeants du studio par son point de vue critique sur la société japonaise industrialisée en plein essor.

  • Crédits

    Réalisation : Nagisa OSHIMA

    Scénario :Nagisa OSHIMA

    Avec : Hiroshi FUJIKAWA, Yuki TOMINAGA, Yûko MOCHIZUKI, Michio ITO , Fumio WATANABE

    Musique : Riichiro WANABE

    Directeur de la photographie : Hiroyuki KUSUDA

    Montage : Yoshi SUGIHARA

    Production : Shochiku Kinema Kenkyû-jo