[Recherche avancée]

Au cinéma le 27 mars 2024 - Inédit en France

La Flamme verte

Atash-e sabz

Un film de Mohammad Reza Aslani

UN FILM POÉTIQUE ET VISUELLEMENT ÉPOUSTOUFLANT PAR LE RÉALISATEUR DE L’ÉCHIQUIER DU VENT

Nardaneh est destinée à être mariée avec un homme mort. Un jour, elle se perd dans un désert et se retrouve enfermée à l’intérieur d’une forteresse dépourvue de porte. Elle parvient à pénétrer dans une chambre où repose le corps inerte d’un homme, son futur époux, qui ressuscitera si quelqu’un lit le livre posé à son chevet, pendant sept nuits et sept jours. Nardaneh entreprend la lecture, ce qui l’entraîne à travers l’histoire de l’Iran, depuis l’Empire arsacide jusqu’à l’époque moderne, en explorant la mythologie iranienne et le mysticisme persan. Le septième jour ne se déroule pas comme prévu : l’arrivée d’une servante provoque des conflits et modifie ainsi le cours du destin de Nardaneh…

Fantastique, Drame historique - Iran - 2008 - 108 min - Couleurs - 1.85:1 - VOSTF - DCP

  • À Propos

    Véritable élément du patrimoine cinématographique iranien pourtant méconnu en Occident, La Flamme verte repose sur une structure complexe et passionnante, puisant son inspiration dans la fable iranienne du Sangu-e Sabour (« La Pierre de patience ») et dans  plusieurs passages du recueil poétique de Ferdowsi, oeuvre majeure de la mythologie iranienne, ainsi que dans la philosophie illuminative de Sohrevardi et les profondes réflexions mystiques des poèmes de Roumi. Le cinéaste Mohammad Reza Aslani déploie une esthétique visuelle flamboyante qui fusionne habilement la miniature persane, notamment celle de l’école Qajar, avec les chefs-d’œuvre de la peinture occidentale, comme ceux de Georges de La Tour, Vermeer et Rembrandt. À travers sa narration labyrinthique, La Flamme verte tisse une atmosphère onirique où le temps cesse d’être linéaire et où les personnages voyagent à travers les différentes époques de l’histoire de l’Iran. Inédit en France, La Flamme verte est une splendide méditation sur la quête de l’Absolu.

  • Crédits

    Un film de Mohammad Reza ASLANI
    avec Mehdi AHMADI, Mahtab KERAMATI, Ezzatollah ENTEZAMI, Pegah AHANGARANI, Ahou KHERADMAND, Farrokh NEMATI
    montage Amin ASLANI
    directeur de la photographie Morteza POURSAMADI
    musique Mohammad Reza DARVISHI
    costumes Jila MEHRJUI et Sholeh NAVABTEHRANI
    produit par Ghasem GHOLIPOUR
    un film écrit et réalisé par Mohammad Reza ASLANI

  • Kit pro