[Recherche avancée]

Au cinéma le 15 février 2023 en version restaurée

Jeanne Moreau cinéaste

On ne présente plus Jeanne Moreau, célèbre comédienne, sur la scène comme à l’écran, naturellement douée pour une riche gamme d’expressions artistiques dont la chanson, aimée et admirée dans le monde entier. Mais sait-on qu’elle a aussi écrit et réalisé trois films entre 1975 et 1983 ?
Dans sa première fiction, Lumière (1976), elle évoque le milieu du cinéma, comme vu de l’intérieur, en s’intéressant à quatre amies comédiennes (dont l’une interprétée par elle-même) qui se retrouvent et partagent ce qu’elles vivent sur les plans professionnel et sentimental.
Avec L’Adolescente (1979), elle suit du regard Marie, 12 ans, qui perd une part de son insouciance au moment du passage périlleux de l’enfance à la
féminité, lorsque la conscience s’éveille et que le langage des adultes devient clair.
Quant au troisième film, il s’agit d’un portrait de Lillian Gish (1983), la délicate enfant du cinéma muet, dont la carrière fut longtemps associée à celle deD.W. Griffith, génial inventeur du septième art. Une rencontre et un échange avec l’une des premières stars du cinéma hollywoodien.

Rien de prémédité dans son parcours… Seul un cheminement nourri par des rencontres et des liens passionnés avec le cinéma l’a amenée à la mise en scène. Ses films étaient invisibles depuis de nombreuses années, des copies en mauvais état en interdisaient la projection. L’un des premiers objectifs de la Fondation Jeanne Moreau a été de les faire restaurer et numériser, pour qu’ils puissent être enfin revus et reconsidérés,puis découverts par les jeunes générations.