[Recherche avancée]

LA FORTERESSE CACHÉE

Kakushi-toride no san-akunin

Un film de Akira Kurosawa

Japon, XVIe siècle. Le clan des Akizuki vient d’être vaincu par leur rival, les Yamana. Deux petits escrocs querelleurs, Matashishi et Tahei, vont se retrouver mêlés à cette guerre des clans en croisantsur leur route un homme puis une femme dont ils ignorent la véritable identité. Il s’agit du samouraï Rokurota, chargé de la protection de la princesse d’Akizuki. Attirés par le trésor qu’ils transportent avec eux, les deux compères vont les suivre jusqu’au royaume Hayakawa où ils pourront tous trouver refuge…

Aventures - Japon - 1958 - 139 min - N&B - 2.35:1

  • À propos

    Au cinéma le 25 janvier 2017 en version restaurée dans le cadre de la Rétrospective Akira Kurosawa – Partie 2

     

    UN GRAND FILM D’AVENTURES AU TEMPS DU JAPON MÉDIÉVAL
    QUI INFLUENCERA GEORGE LUCAS AVEC STAR WARS

     

    En 1957, Akira Kurosawa sort deux films très sombres, Le Château de l’Araignée et Les Bas- Fonds, qui seront tous deux des échecs commerciaux dans leur pays. En réaction, le cinéaste décide de changer radicalement de style et tourne l’année suivante La Forteresse cachée, qui s’avèrera être l’un de ses plus grands succès. Cette grande fresque épique quasi exclusivement tournée en décors naturels mêle plusieurs genres : la tragédie avec l’histoire du peuple d’Akizuki, décimé par le clan rival ; le burlesque à travers les personnages de Matashishi et Tahei qui passent leur temps à se quereller et dont l’extrême cupidité prête à sourire ; le road-movie, puisque le film est organisé autour du périple des personnages jusqu’au royaume Hayakawa ; et bien entendu le film d’action à travers les nombreuses scènes de bataille de Rokurota. Il s’agit là du premier film de Kurosawa tourné en TohoScope, conférant à certaines de ses scènes des allures de véritables tableaux. La Forteresse cachée est une oeuvre plus complexe qu’il n’y paraît ; sous des abords de « film à grand spectacle », le réalisateur nippon traite de sujets sérieux : les luttes intestines entre les peuples, le féminisme à travers le personnage de la princesse Yuki, le sens de l’honneur contre la cupidité des hommes. Lauréat de l’Ours d’Or au Festival de Berlin de 1959, La Forteresse cachée prouve la grandeur de ce récit qui, bien que situé dans le Japon féodal, n’en garde pas moins un caractère universel – démonstration faite avec le cinéaste américain George Lucas qui trouva dans cette histoire une influence majeure pour sa saga mythique Star Wars.

  • Crédits

    Réalisation : Akira KUROSAWA

    Avec : Toshiro MIFUNE, Misa UEHARA, Minoru CHIAKI & Kamatari FUJIWARA

     

    Visa : 27 115

     

    CE FILM A FAIT L’OBJET D’UNE RESTAURATION IMAGE ET SON PAR WILD SIDE À PARTIR D’UNE NUMÉRISATION HD DE LA TOHO

  • Kit pro