[Recherche avancée]

PLAISIRS DE LA CHAIR, LES

Etsuraku

Un film de Nagisa Oshima

Devenu assassin pour venger Shoko, la femme qu’il aime en secret, Wakizaka doit accepter le marché que lui propose l’unique témoin du meurtre, un fonctionnaire coupable d’avoir détourné 30 millions de yen : garder le butin jusqu’à sa sortie de prison. Mais Shoko s’est mariée avec un autre, et Wakizaka décide de dépenser tout l’argent en un an, puis de se suicider…

Drame - Japon - 1965 - 90 min

  • À propos

    En 1965, Nagisa Oshima fonde sa propre société de production, la Sozosha. Avec Les Plaisirs de la chair, le réalisateur multiplie les expériences formelles en alternant avec virtuosité plans séquences et surimpressions. Objet cinématographique singulier, ce film radical est aussi le témoignage direct d’un cinéaste explorant les notions d’érotisme et de déchéance dans le Japon des années 60. Un chef-d’œuvre du nouveau cinéma japonais.

  • Crédits

    Réalisation : Nagisa OSHIMA

    Scénario : Nagisa OSHIMA d’après Futaro YAMADA

    Avec : Katsuo NAKAMURA, Mariko KAGA, Yumiko NOGAWA, Masako YAGI, Hiroko SHIMIZU, Toshiko HIGUCHI, Shoichi OZAWA, Kei SATO, Mutsuhiro TOURA & Fumio WATANABE

    Musique : Joji YUASA

    Montage : Keiichi URAOKA

    Décors : Yasutaro KON

    Directeur de la photographie : Koshi HIRATA

    Production : Sozosha

    Producteur : Masayuki NAKAJIMA